Lancement de la campagne d'éradication de la peste des petits ruminants (PPR)

Du 31 mars au 2 avril 2015, la FAO et l’OIE se rencontreront à Abidjan (Côte d’Ivoire), à l’occasion de la Conférence Internationale pour le Contrôle et l'Éradication de la Peste des Petits Ruminants (PPR). La campagne d'éradication vise à éliminer le virus d’ici à 2030.

Bannière Conférence internationale pour le contrôle et l'éradication de la PPR, 2015

Une maladie virale hautement contagieuse provoquant des pertes de 1,5 à 2 milliards de dollars par an

Dans de nombreux pays, les chèvres et les moutons sont de plus en plus menacés par la peste des petits ruminants (PPR). Cette maladie virale hautement contagieuse provoque des pertes pouvant aller de 1,5 à 2 milliards de dollars par an. La PPR s’est propagée à travers 70 pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie, dans des régions habitées par des centaines de millions de personnes les plus pauvres de la planète.
L’éradication de la PPR aura un impact positif majeur, non seulement sur les moyens de subsistance des agriculteurs pauvres, mais aussi sur les objectifs de développement pour l’après‐2015 et le Défi Faim zéro des Nations Unies. Il mettra également en lumière le rôle joué par la profession vétérinaire dans la lutte contre la pauvreté et la sécurité alimentaire.

Une conférence qui réunit les représentants de 70 pays pour une éradication d'ici 2030

Entre le 31 mars et le 2 avril 2015, des représentants d’environ 70 pays, dont les ministres et les Délégués Nationaux de l’OIE, les directeurs de la FAO et de l’OIE (le Dr José Graziano da Silva et le Dr Bernard Vallat respectivement), ainsi que des représentants des organismes donateurs, la communauté scientifique, le secteur privé et la société civile se réuniront à Abidjan, Côte-d’Ivoire, pour discuter et approuver la stratégie mondiale de contrôle et éradication et lancer la campagne mondiale de contrôle et d’éradication de la PPR, visant à éliminer le virus d’ici à 2030. G. Libeau, virologiste, expert de la peste des petits ruminants de l'unité, ainsi que R. Lancelot, épidémiologiste et directeur adjoint de l'unité, seront présents lors de la conférence.

Pour présenter et adopter la stratégie mondiale pour le contrôle des maladies animales transfrontalières

La conférence fournira une mise à jour sur les derniers développements scientifiques liés à la PPR et mettra l’accent sur les expériences des programmes de contrôle précédents ayant un impact socio-économique positif pour les agriculteurs pauvres à travers le monde. Une réunion de haut niveau se tiendra le 2 avril 2015, durant laquelle les participants auront l’occasion d’exprimer leur soutien à la campagne contre la PPR et à l’amélioration de la santé des petits ruminants, ainsi qu’aux politiques et activités vétérinaires à travers le monde. La conférence est organisée conjointement par la FAO et l’OIE en collaboration avec le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire.

Les objectifs de la conférence consistent à présenter et adopter la stratégie mondiale de contrôle et d’éradication préparée par le Cadre mondial FAO-OIE pour le contrôle progressif des maladies animales transfrontières (GF-TADS).

Communiqué de presse "En finir avec la peste des petits ruminants d'ici 2030"

Publiée : 27/03/2015

Cookies de suivi acceptés