Soutenance de thèse : Comment expliquer l'installation de Culicoides imicola dans le bassin méditerranéen?

Stéphanie Jacquet présentera ses travaux mardi 15 décembre 2015, lors de la soutenance de sa thèse "Invasions biologiques et maladies émergentes en santé animale : Expansion et colonisation du bassin méditerranéen par C. imicola (Diptera : Ceratopogonidae), moucheron vecteur d'Orbivirus".

Mardi 15 décembre 2015 - 9h
Amphithéâtre Jacques Alliot du Cirad
Avenue Agropolis, Montpellier

Comprendre l’histoire de la colonisation du bassin méditerranéen par Culicoides imicola

Suite à l’émergence de la fièvre catarrhale ovine dans le bassin méditerranéen, les populations de Culicoides imicola ont été découvertes dans des territoires où elles étaient considérées comme absentes, caractérisant alors cette présence comme la résultante d’une expansion récente de l’espèce.

L’utilisation d’une approche multi-marqueurs a permis de 
i) déterminer l’origine des populations installées au Maghreb et au Moyen Orient et de décrire les routes de colonisation et la chronologie de ces évènements,
(ii) de définir les caractéristiques démographiques, évolutives et temporelles de la colonisation du sud de l’Europe et,
(iii) de caractériser les principaux facteurs expliquant le succès d’expansion géographique des populations installées.

Finalement, des hypothèses pour expliquer le succès de l’installation des populations de C. imicola dans le bassin méditerranéen seront proposées.

Publiée : 07/12/2015

Cookies de suivi acceptés