Soutenance de thèse : Compétence vectorielle des tiques Ornithodores pour le virus de la peste porcine africaine

Jennifer Bernard présentera ses travaux mardi 15 décembre 2015, lors de la soutenance de sa thèse "Caractérisation de la compétence vectorielle des tiques Ornithodores pour le virus de la peste porcine africaine et étude de deux déterminants : la relation souche virale/vecteur et l’influence de la salive de tiques sur l’infection chez le porc domestique".

Mardi 15 décembre 2015 - 14 h
 Amphithéâtre Jacques Alliot du Cirad
Avenue Agropolis, Montpellier

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie hémorragique contagieuse dévastatrice pour l’élevage porcin pour laquelle aucun traitement ni vaccin ne sont disponibles. Cette infection est due à un virus qui se transmet directement entre suidés ou via un vecteur, la tique du genre Ornithodoros.

L'importance de certains déterminants dans la compétence vectorielle mise en lumière

Une revue systématique des études portant sur la compétence vectorielle d’une ou plusieurs espèces de tiques pour une ou plusieurs souches virales de PPA durant ces 50 dernières années a révélé l'importance de déterminants tels que l’adaptation tique-virus et l’effet de la salive de tique sur la transmission du virus par la tique au porc. Ces deux aspects ont été étudiés :

L'adaptation tique-virus observée

L’infection de différentes espèces de tiques à l’aide de deux souches de génotype II du virus de la PPA et un essai de transmission du virus des tiques aux porcs ont été réalisés. Les résultats ont montré des différences de capacité d'infection et de transmission selon les couples espèces de tiques/souches virales étudiés.

L'effet modulateur de la salive de tique sur le recrutement local de cellules immunitaires démontré

L’effet local et systémique chez le porc d’un extrait de glandes salivaires de tique co-inoculé ou non avec le virus de la PPA, et la piqûre naturelle de tiques non infectées ont été étudiés. Les résultats ont montré l'effet modulateur de la salive de tique sur le recrutement local de cellules immunitaires dans la peau du porc et donc son influence potentielle sur l'infection chez le porc.

Publiée : 07/12/2015

Cookies de suivi acceptés