Contrôle des maladies et des vecteurs

Date de mise à jour : 25 septembre 2014

Le contrôle des maladies infectieuses et l’anticipation des épidémies demandent une recherche intégrée prenant en compte le pathogène et sa relation avec son hôte. Dans le cas des maladies vectorielles, la biologie du vecteur est aussi importante à étudier.

Étude des mécanismes de physiopathologie de la maladie et des vecteurs

  • Réponse de l’hôte au pathogène: réponse protectrice ou délétère > Ehrlichia & Mycoplasmes
  • Réponse de l’hôte au vecteur: rôle immunomodulateur de la salive > Ehrlichia
  • Étude des facteurs de virulence: approches "omics" et analyse fonctionnelle > Ehrlichia & Mycoplasmes

Développement d'outils de contrôle : Diagnostic, vaccin et approches thérapeutiques innovantes

  • Vaccins inactivés ou marqués: Ehrlichia ruminantium, Mycoplasmes, Fièvre de la Vallée du Rift (FVR)
  • Interférence ARN antiréplication sur Peste des Petits Ruminants (PPR) et Peste Porcine Africaine (PPA)
  • Antiviraux morbillivirus et influenza aviaire (H5N1)
  • Transfert de tests diagnostics vers le privé: Peste des Petits Ruminants (PPR), Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), Fièvre de la Vallée du Rift (FVR)

Définition et évaluation de nouvelles stratégies de contrôle et de lutte anti-vectorielle

  • Appui à l’éradication des glossines par l'introduction de mâles stériles, compétitivité…
  • Appui à la lutte intégrée: systèmes d’élevage, méthodes innovantes: glossines, tiques
  • Modélisation pour stratégies de lutte: amblyomma

Animateurs

Jérémy Bouyer (PhD)
Philippe Holzmuller (PhD)

Faits marquants

Publications phares

Thèses en cours

Date de mise à jour : 25 septembre 2014

Cookies de suivi acceptés