EDENext : Biology and control of vector-borne infections

EDENext (Biologie et contrôle des infections à transmission vectorielle) est un grand projet de recherche du 7e Programme Cadre de Recherche et Développement Technologique (PCRD). Il rassemble 47 partenaires d’Europe, de Turquie et du Sénégal.

Date de début de projet

01/01/2011

Date de fin du projet

31/12/2014

Objectifs

Le projet EDENext vise à comprendre les modalités de transmission à l’homme et à l’animal des principaux agents pathogènes transmis par des vecteurs (tiques, moustiques, phlébotomes, culicoïdes) et les rongeurs ou insectivores en Europe, en Turquie et au Sénégal. Ces connaissances sont utilisées pour évaluer les méthodes de contrôle et de prévention les plus innovantes, en relation avec la perception du risque de transmission perçu par les populations exposées au risque. A ce titre, l’ambition du projet est de permettre le transfert des résultats de la recherche vers la santé publique.

Localisation

Europe, Turquie, Sénégal

Description

Le projet EDENext est financé de 2011 à 2014, à hauteur de 12.5 millions d’Euros par la Commission européenne, et fait suite au projet EDEN (Maladies émergentes et changements environnementaux en Europe), d’une ampleur équivalente, de 2004 à 2010 (6e PCRDT).
Le Cirad, coordonnateur de ces deux projets (équipe d’épidémiologie de l’unité) a ainsi l’occasion de fédérer les meilleures équipes de recherche d’Europe, de Turquie, d’Afrique du Nord et du Sénégal, autour de l’écologie des vecteurs et l’épidémiologie des maladies humaines et animales à transmission vectorielle. Adoptant une approche intégrative avec des objectifs finalisés de prévention, d’alerte précoce et de surveillance, EDENext est emblématique des approches « One Health » et « Eco Health », et le plus gros projet européen sur ces questions.

Partenaires

47 partenaires d’Europe, de Turquie et du Sénégal

Equipe

Coordination : équipe Épidémiologie

Activités de recherche : équipes Épidémiologie, Entomologie et Virologie

Financement

7e Programme Cadre de Recherche et Développement Technologique (PCRDT), Direction de la Santé : 12.5 millions d’euros de 2011 à 2014

Thématique

One Health ; Infections humaines et animales à transmission vectorielle

Cookies de suivi acceptés