GERI 2015: Poster Award pour Maryam Diarra

Dans le cadre du projet européen EDENext, Maryam Diarra, étudiante en dernière année de thèse au Sénégal a été récompensée par un "Poster Award" à la conférence "Genes, Ecosystems and Risk of Infection' (GERI 2015) qui s'est tenue du 21 au 23 Avril 2015, à Heraklion, en Crête.

GERI2015

GERI 2015, bilan et avancées sur les infections transmises par les vecteurs et les rongeurs

Le projet EDENext, coordonné par l'unité, a organisé du 21 au 23 avril 2015 à Heraklion (Crète), la conférence internationale EDENext "Genes, Ecosystems and Risk of Infection" (GERI 2015). Cette conférence a permis de présenter et de discuter les principales avancées obtenues pendant les projets EDEN * et EDENext*  sur les infections transmises par les vecteurs et les rongeurs.

Fièvre catarrhale ovine et peste équine au Sénégal, l'écologie des Culicoides à l'étude

Le Sénégal a subi en 2007 une épizootie de peste équine ayant provoqué des pertes économiques considérables. Cette arbovirose est transmise aux équidés par de petits moucherons du genre Culicoides (Diptera : Ceratopogonidae). Ces insectes sont également responsables de la transmission de la fièvre catarrhale ovine, maladie des ruminants enzootique au Sénégal. L’écologie des Culicoides vecteurs de ces deux maladies reste méconnue, notamment au Sénégal, où le dernier inventaire des espèces de Culicoides présentes date de 1970 (Cornet et Château, 1970).

La thèse "Modélisation de la dynamique temporelle et de la distribution spatiale des Culicoides (Diptera: Ceratopogonidae) au Sénégal" réalisée par Maryam Diarra à l'ISRA (Institut Sénégalais de Recherches Agricoles) a pour objectif de contribuer à l’évaluation du risque de transmission du virus de la peste équine et/ou de la FCO au Sénégal en développant des modèles statistiques de dynamique temporelle et de distribution spatiale des Culicoides potentiellement vecteurs de la maladie, en fonction de facteurs climatiques et environnementaux. L'étude et la modélisation de dynamique temporelle a été réalisée à partir de piégeages mensuels réalisés dans 5 sites pendant une année. Des modèles de distribution spatiale des principales espèces du Culicoides ont été développés à partir des résultats d’une campagne de piégeage nationale réalisée à la fin de la saison des pluies, au moment du pic d'abondance des Culicoides, en 2012. Le poster de M. Diarra exposé et récompensé à GERI 2015 présente une partie de ces travaux.

* Les projets EDEN et EDENext se sont déroulés ces 10 dernières années dans 29 pays d'Afrique, du Moyen Orient et d'Europe, et ont rassemblé 67 partenaires scientifiques.

Publiée : 04/06/2015

Cookies de suivi acceptés